Archives du jour : 5 juin 2019


la Boba Wrap Bambou

Echarpe de portage

Boba Wrap Bambou

 

Boba, c’est l’histoire de Robert et Elisabeth.
Avril 2007, ils décident de tout plaquer pour partir avec leurs enfants faire le tour du monde. Ils partent avec le minimum vital bien entendu, mais aussi avec cette idée de créer une entreprise autour de leur écharpe de portage, l’écharpe de la liberté … Au fil des pays, ils créent leur site web, répondent à leurs client, l’entreprise prend doucement de l’ampleur …

Boba partage ainsi ses valeurs à travers le monde. Liberté, qualité, autonomie sont des valeurs qui leur tiennent à cœur. Ils ne fabriquent qu’un nombre réduit de types de moyens de portage, mais visent l’excellence. Iles souhaitent que les parents puissent rester actifs avec leurs enfants, et le pari semble gagné, au vu de leur renommée actuelle!

12 ans plus tard, boba est implanté aux USA, et ils proposent plusieurs moyens de portage:
– le boba X: préformé adapté des la naissance jusqu’à bambin grâce à ses réglages (retrouvez mon article ici)
– le boba 4GS: préformé qui commence plutôt autour de 6 mois (c’est l’évolution du boba 4G, qui a succédé au boba 3G)
– le boba air: le préformé d’appoint, tout terrain, en tissus « k-way » : topissime pour dépanner à la neige par ex
– la boba wrap: l’écharpe de portage, le plus adapté dès la naissance, disponible en coton bio, mais aussi en bambou

 

Dans la porte-bébéthèque, il y a une boba wrap depuis le début, version coton. Elle est très agréable, elle sort souvent en atelier. Elle est assez similaire à la basic de JPMBB/love radius, un peu plus longue. Alors tester la version bambou, j’étais très curieuse 🙂

 

Les caractéristiques de la boba wrap bambou

– elle mesure 5m de long sur 50 cm de large
– densité: 244 g/m² (pour comparaison, le boba wrap coton 252, et la basic 295)
– composition: 66.5% de bambou, 28,5% de coton, 5% élasthanne
– son tarif: 50€ ou 65€ selon le modèle
– livrée avec une poche de rangement, détail hyper pratique!

 

 

 

Mes essais

La version bambou de la boba wrap est hyper agréable. Elle est légère, douce, confortable à porter. Bien entendu les 3 épaisseurs de tissus sont un peu chaudes en été, mais le fait qu’elle soit faite avec 2/3 de bambou la rend vraiment adaptée.

Comme pour la basic de JPMBB / love Radius, l’élasthanne permet d’installer l’écharpe sur soi avant d’y installer bébé. C’est un gros atout pour certains parents, ceux qui ne souhaitent pas nouer l’écharpe en même temps qu’ils installent bébé.

Je la trouve très chouette, et j’avoue que ce coloris rose poudré que j’ai eu en test est très très doux, j’aime beaucoup.

 

 

Mes bémol

En fait elle est assez ressemblante à la basic. la compo est similaire (même quantité d’élasthanne, mais plus douce/légère grâce au bambou), elles font aussi la même largeur.
Elle est un peu moins dense cependant, ce qui la rend un peu moins soutenante.

La boba est vendue jusqu’à 16 kg, la basic 9 kg
La boba promet de pouvoir porter dans le dos, alors que la basic est vendue pour porter exclusivement devant ou hanche.
La boba est américaine, la basic française.
Et pourtant, elles sont très proches …

 

Je pense sincèrement que la boba ne peux pas porter jusqu’à 16 kg. Enfin si, c’est sûrement jouable, mais clairement pas confortable. Elle est bien trop souple pour un tel poids.

Par contre, on sait que le portage dos est réalisable, mais pas jusqu’à 16 kg non plus. Les 50 cm de haut ne permettent pas de porter un grand de façon sécuritaire. Pour un tout petit, c’est bien suffisant. D’ailleurs, des bébés sont portés en basic dos dès leur 1er mois malgré les recommandation de la marque … j’dis ça … Kirikou y etait très bien, il a même fait une sieste 😉

J’ai essayé de porter Sam, 1 an, devant et dos, « juste pour voir ». A ma grande surprise, je dois avouer que c’était bien plus confortable que j’imaginais. Devant, il est assez encombrant, j’aime pas trop… Mais c’est mon ressenti perso, c’est tout à fait possible de porter devant, tout dépend de votre besoin. En portage dos, le tissus arrive dans son cou mais c’est tout juste, plus grand ne serait peut-être pas raisonnable. Cependant, c’était assez sympa, plus agréable que devant. Et je n’ai fait qu’un nouage à 2 couches, donc avec 3 couches ça aurait pu être plus soutenant encore.

Tifaine m’a dit: « euh maman, ça serai pas plus pratique avec moi? Il sait pas dire si il est bien Sam! »
Bah non, vous n’aurez pas de photos avec elle, 6 ans et demi , 20 kg, la bonne blague 😀

 

En bref

Une écharpe très sympa, qui entrera peut être à l’asso, parce que très intéressante de par sa légèreté.
Je la préconiserai plutôt pour un bébé de moins de 10 kg en ventral et/ou hanche, et dans le dos uniquement les 1ers mois pour une installation sécurisée.

 

Si elle vous tente, vous pouvez la commander sur Maman Natur’elle:
– 5% sur la 1ère commande avec l’email parrain karine@lesateliersdemaliti.com (je peux aussi vous envoyer un lien de parrainage, pour ça, envoyez moi un mail, un sms, un pigeon voyageur!)
– 10€ offert en vous abonnant à la newsletter
– jusqu’à 4% de bons d’achat à chaque commande
5% pour l’asso en commençant votre navigation avec ce lien ( ou les autres liens de l’article, ils contiennent un identifiant qui me reconnaît)

** les photos où le mon de l’asso apparaît sont la propriété de l’association. Les autres sont celles de la marque Boba **


le Maru Sling de Lucky

le Maru Sling

 

Lucky est une marque japonaise. Leur renommée n’est plus à prouver, ils existent depuis 1934… Non mais c’est l’année de naissance de mémé, ma grand-mère maternelle!

A l’époque au Japon, la plupart des familles comptaient plus de 5 enfants, et les mamans étaient partout à la fois: gestion de la tribu, du ménage, du repas, les courses… C’est de ce constat que Takéo Hugichi crée les premiers onbuhimo: les bébés sont ainsi portés dans le dos, libérant ainsi l’espace devant, et facilitant la vie des mamans.

En 1964, après déjà 30 ans d’existence, la société deviens lucky, « pour que tous les bébés aient la chance d’être heureux ». Les générations évoluant, les préformés deviennent à la mode… Puis la natalité japonaise diminuant, il n’est plus indispensable d’avoir bébé dans le dos.

 

Lucky propose actuellement 3 moyens de portage:
– le sukkiri : sling ultra léger en polyester, idéal pour la baignade;
– le suppori: porte bébé d’appoint pour enfant qui tiens très bien son dos;
– le wacotto: un tube en polyester dans une maille tricotée assez confortable, dispo en 5 tailles, idéal en appoint;
– le maru sling: sling en mousseline de coton, doux et respirant.

 

Les caractéristiques du maru sling

compo: 100% mousseline de coton
anneau en alliage d’aluminium : résiste apparemment à plus de 300 kg, je n’ai pas vérifié 😉
permet de porter jusqu’à 15 kg
coloris actuels: noir, grenat, parme, gris
longueur: 1,90m
les coutures des bords sont de 2 couleurs différents, pratique pour ne pas vriller le tissus par erreur
plis non cousus, donc libres sur l’épaule
portage épaule gauche ou droite indifférente

Ses atouts

Je l’ai reçu tout neuf: c’est ultra doux! pas de rodage à prévoir, et c’est un argument de taille pour des jeunes parents novices en portage. Moi qui ne porte plus au quotidien (et oui Tifaine à 6 ans et demi!), j’avoue que c’est agréable de recevoir un produit « prêt à utiliser », parce que je n’ai jamais trop aimé roder un tissus…

Avec les grosses chaleur qu’il y a eu cette semaine, je peux vous assurer que la matière est confortable et respirante. C’est agréable à installer, autant avec Capucine qu’avec Sam. Je regrette de ne pas avoir de vrai bébé sous la main, j’aurai aimé tester lors d’une promenade.

Kirikou et Tom ont testé le maru sling: ils y étaient tous les 2 très bien ! ventral décentré, hanche, mini chou, bambin, l’installation se fait tout en douceur, c’est confortable, léger mais soutenant.

Il parait que plus on le lave et plus il deviens doux. Je n’ai pas eu le temps de vérifier, mais pour le coup, c’est tellement agréable que je vais essayer de me trouver des vêtements en mousseline de coton.

 

Ses petites faiblesses

la matière me semble peut être un poil fragile … bien que je n’ai pas eu de soucis … mais j’aurai peur de l’ongle cassé qui griffe, et je ne me fierai pas au chat qui joue avec le pan qui pendouille.

D’un autre coté, regardez cette transparence, qui donne autant de légèreté !

Ça le rend précieux, et j’aime beaucoup ça. La maille est sobre mais délicate, je suis certaine qu’il est hyper classe pour un événement particulier. Il aurait très bien convenu pour le baptême de Tifaine par exemple. (note à l’équipe création Lucky: merci de prévoir un coloris écru s’il vous plaît, le coloris qui s’assortit à tout !)

la matière me semble peut être un poil fragile … bien que je n’ai pas eu de soucis … mais j’aurai peur de l’ongle cassé qui griffe, et je ne me fierai pas au chat qui joue avec le pan qui pendouille.

Ceci dit, je vous met au défi de déchiffrer les parties d’étiquettes écrites en japonnais 😉

Pour conclure

Je ne le connaissait pas du tout. Je l’ai reçu pour un voyage, avec un autre que j’avais très envie de tester. Pour le coup, je suis conquise, il est vraiment très chouette. C’est pas « un sling de plus », c’est un sling différent.

Si vous souhaitez le tester, il sera sûrement bientôt dispo à l’asso.

Son prix est tout petit en plus, seulement 45€

Astuce pour le payer encore un peu moins cher, chez maman naturelle:
– 5% sur la 1ère commande avec l’email parrain karine@lesateliersdemaliti.com (je peux aussi vous envoyer un lien de parrainage, pour ça, envoyez moi un mail, un sms, un pigeon voyageur!)
– 10€ offert en vous abonnant à la newsletter
– jusqu’à 4% de bons d’achat à chaque commande
5% pour l’asso en commençant votre navigation avec ce lien ( ou les autres liens de l’article, ils contiennent un identifiant qui me reconnaît)

 

** les photos où le mon de l’asso apparaît sont la propriété de l’association. Les autres sont celles de la marque Lucky **