Blog


Kiffe ton cycle

Vous connaissez Kiffe ton Cycle?

C’est une formation en ligne que j’ai suivi en début d’année, et j’ai eu un très gros coup de cœur !

Derrière Kiffe ton cycle se cache Gaëlle Baldassari. Elle est hackeuse de cycle menstruel … si si je vous jure que c’est vrai ! Vous connaissez maintenant mon intérêt pour le réutilisable et pour le naturel, le bien-être de la femme en fait donc partie.

Gaëlle est coach et formatrice au service du leadership et des femmes. Elle est certifiée en approche neurocognitive et comportementale, diplômée de l’école française de coaching  MDH. Elle a crée le coaching physio-comportemental qui prend en compte l’influence du corps (système nerveux et endocrinien) sur le développement personnel.

Je vous épargne son cheminement pour en arriver à la création de kiffe ton cycle, vous pourrez le lire sur son site si ça vous dis. Par contre je vais vous expliquer ce qu’est kiffe ton cycle, et ce que ça m’apporte.

 

 

Gaëlle a crée une formation très complète qui vas vous aider à utiliser votre cycle menstruel pour optimiser votre vie. Votre vie privée, votre vie professionnelle, vos relations avec votre conjoint, vos enfants, votre entourage, vos collègues …

En 8 semaines:
– Gaëlle vous explique la physiologie du cycle,
– vous démontre comment est votre énergie tout au long du mois,
– vous explique comment optimiser votre potentiel,
– vous permet de mener vos projets jusqu’au bout
Grâce à Kiffe ton cycle, vous boostez votre énergie et gagnez en confiance en vous !

Kiffe ton cycle est fait pour vous si:

  • Vous travaillez sur un projet très important pour vous et vous ne veux pas vous louper
  • Vous êtes super efficace… mais parfois vous êtes inefficace et ça vous avez du mal à l’assumer
  • Il vous arrive de douter, de vous demander si vous allez tenir dans la durée
  • Certains jours vous avez confiance en vous et d’autres jours vous pourriez vous cacher dans un trou de souris
  • Vous vous fixez des objectifs que vous avez du mal à tenir jusqu’au bout

Pour vous inscrire au programme de kiffe ton cycle, il vous suffit de cliquer sur ce lien.
Et bonne nouvelle, grâce au code réduc maliti5ktc, vous économisez 5% !

 

Pour ma part, j’ai tellement adhéré, que je fais partie des professionnelles de kiffe ton cycle.
Je prépare actuellement des ateliers pour jeunes filles, afin de les guider dans la découverte de leurs cycles. Des ateliers qui mélangerons mes compétences kiffe ton cycle, mais aussi en protection féminines (lavables et jetables), afin de répondre à toutes les questions.
J’envisage d’intervenir dans les collèges, maison des jeunes, pourquoi pas en médiathèques …si mon projet vous parle, contactez moi !

 

 


Maman Natur’elle

 

Grande nouveauté, l’association est maintenant affiliée au site Maman Natur’elle

Vous connaissiez déjà cette boutique d’articles chics et écolos pour mamans, futures mamans et bébés? peut-être pas …Je vous présente la boutique!

L’histoire de Maman Natur’elle a débuté en 2007 près de Montpellier, sous l’impulsion d’une jeune mère de famille, Aude de Abreu. Son 1er enfant souffrait d’une peau atopique, et elle était confrontée à une offre réduite de couches en coton dans les magasins traditionnels.De ce constat et de l’envie profonde de créer sa propre entreprise est née l’idée de commercialiser des couches lavables. Mickaël, son mari, informaticien, s’associe à la société, et se lance dans la construction du site Maman Natur’elle.

Depuis 2007, leur petite entreprise a su s’imposer sur le web grâce à une offre large et diversifiée, mais aussi et surtout grâce à un positionnement dans le secteur des produits de puériculture naturels, respectueux de l’environnement et de la santé.

 

Leur place

Maman Natur’elle est un dénicheur de produits: une loupe sur des petits créateurs, une mise en avant d’innovations françaises, ou importateur de bonnes idées venant de l’étranger. L’équipe nous parle des marques qu’ils connaissent bien, dont ils partagent les valeurs, ils savent les mettre en avant, et chaque produit vendu a été approuvé et testé par l’équipe. Ils gèrent de A à Z leur logistique : stockage de la marchandise, traitement des commandes, service après-vente. L’équipe accueille elle-même par téléphone, vous avez donc affaire directement au professionnel!

Ils travaillent donc à être un site de confiance, que ce soit en terme de choix de produits et de qualité de service.

 

Leur but

Offrir aux parents la possibilité de découvrir des produits innovants, respectueux de la planète, de la santé, des enfants et des parents. Leur vocation est de proposer des produits en lien avec des thèmes tels que:

  • la réduction des déchets
  • la consommation intelligente
  • la puériculture au naturel
  • la parentalité bienveillante
  • le maternage moderne
  • la simplicité, le minimalisme
  • le voyage en famille
  • la créativité et le jeu libre
  • l’éducation non-violente
  • les méthodes d’éducation ou parentalité alternatives

 

 

Sur Maman Natur’elle, vous trouverez par exemple:

  • couches lavables Appelcheeks, bess bottom, lulu nature, tots bots, kushies, popolini, piwapee, bamboolik
  • portage physiologique: lennylamb, néobulle, boba, béco, suppori, wacotto, maru sling, babylonia
  • colliers de portage et allaitements, vêtements de portage, anneaux (pour transformer votre écharpe courte en sling par exemple)
  • habillement: manymonth, anti-uv, gigoteuses, chaussons eu cuir souple …
  • tout pour les repas, l’hygiène et les soins de bébé
  • puériculture: bien-être, doudous, matériel nomade, moustiquaires, lunettes de soleil, veilleuses…
  • zéro déchets: dans la cuisine, la salle de bain, hygiène féminine, emballages cadeaux …
  • jeux en bois, livres …
  • et tellement d’autres choses, allez y faire un tour !

 

Quels avantages pour vous?

  • 10€ offert pour l’inscription à la newsletter
  • 5% de remise sur votre 1ère commande grâce à votre parrain (karine@lesateliersdemaliti.com)
  • 5% de réduction pour les familles nombreuses
  • à chaque commande vous gagnez des bons d’achat jusqu’à 4%
  • les frais de port offerts dès 29€ d’achat

 

Enfin, en commandant chez Maman Natur’elle, vos achats rapportent 5% à l’association. Ceci permettra de compléter les lots de couches lavables, mais aussi enrichir la porte-bébé thèque, éventuellement financer des formations, soyons fous!

Alors pour commander, cliquez sur ce lien d’affiliation, il est directement relié à mon profil.

Si vous avez des questions, je suis à votre disposition bien entendu!

 

 

 


Semaine internationale de la couche lavable 2017

Du 24 au 30 avril 2017, c’est la semaine internationale de la couche lavable. Dans le reste du monde, c’est la Real Nappy Week .Pourquoi un tel événement est important ?

 

Parce qu’aujourd’hui, la couche jetable est l’un des produits les plus polluants qui existent. Un tel événement permet de faire tomber les préjuger sur des changes beaucoup plus modernes qu’on ne le croit!

 

Les couches jetables nuisent à l’écologie :
Chaque enfant produira, de la naissance à la propreté pas loin d’ 1,5 tonnes de couches non biodégradables. Soit 40 % de la poubelle de ses parents.

 

Les couches jetables sont toxiques :
60 millions de consommateurs l’a rappelé en janvier dernier, la plupart des couches jetables vendues sur le marché français contiennent des pesticides (dont du glyphosate) dont certains sont classés comme cancérogènes probables. Elles contiennent aussi du plastique comme du polypropylène. Autant de matières qui viennent s’ajouter à longue liste de composants peu recommandables qu’on trouve dans la plupart des produits d’hygiène infantile.

 

Les couches jetables sont un gouffre financier :
1600 euros. C’est en moyenne ce qu’un parent va dépenser pour couvrir les fesses de sa progéniture jusqu’à la propreté.

 

Pour toutes ces raisons, et pour d’autres encore, la couche lavable représente LA solution.
Pratique et jolie, elle s’est modernisée et n’a plus rien à voir avec les langes que nos grands-mères utilisaient avant l’arrivée de Procter et Gamble (Pampers).

 

Mais pour passer au lavable en toute sérénité, il est bon d’avoir le mode d’emploi. Comment bien choisir ses couches (en fonction de ses besoins ou de la morphologie de son bébé), comment bien les entretenir, comment éviter les fuites (ou passer ses soirées à frotter des selles), ce sont tous ces petits trucs qui sont livrés en atelier.

 

Le programme à Mont de Marsan

 

Pour la seconde année, l’asso vous propose une grande vente de couches lavables, certaines d’occasion, d’autres presque neuves, toutes à petit prix. Ça se passe ici sur le site. Les envois seront possibles à votre charge. Vous pouvez valider vos commandes en ligne sans crainte, le paiement se fera ensuite après échange et vérification de ma part.

 

Napi’meet à la biocoop de Mont de Marsan
Samedi 29 avril 2017
De 14h00 à 16h00
Toutes les infos ici .

 

Et ailleurs en France, il y a quoi?

Les NapiAngels ont crée leur chaine youtube, si si, c’est du vrai!
Chaque jour de la semaine, nous allons vous partager une nouvelle vidéo, petits récaps conseils sur des sujets qui sont souvent abordés lors de nos rencontres: la bonne quantité de changes, mixer ou pas les modèles, tenter la location…. et la 1ere, déjà en ligne: ne pas céder à la pression de l’entourage 🙂

 

Les NapiAngels ont aussi des événements localisés chez elles, n’hésitez pas à consulter l’agenda partagé qui se trouve par là.
Vous avez aussi la possibilité de demander un atelier personnalisé auprès de l’une des conseillères, nous pouvons répondre à votre demande via skype si personne n’est assez proche de chez vous géographiquement.

 

Enfin, Murielle de l’association lutin popotin enfant soleil vous propose des rencontres, aujourd’hui, mercredi, et jeudi. toutes les infos sont sur son site, allez voir!

 

Je vous souhaite une bonne Napi’semaine 🙂

 


quand les jeunes s’impliquent …

Ce soir, j’ai envie de vous parler de 3 chouettes demoiselles, qui depuis plus d’1 an ont eu ensemble un projet vraiment top 🙂

Je crois que c’était en janvier l’année dernière, Marion nous sort un soir à table: « au fait maman, on a fouillé avec Sybille et Nymphéa, on va créer une junior asso pour parler aux autres élèves du collège, et leurs familles et à tout le monde de l’écologie, et l’importance de protéger la planète et pourquoi il faut réduire ses déchets et pas utiliser de produits chimiques… Il suffit qu’on attende d’avoir toutes les trois 12 ans et on peu lancer le dossier. Et puis il faut un adulte référent et ça sera toi évidement! »

Ouh la ? quoi ? junior asso? référent? paperasse? réunions supplémentaires? j’avoue que sur l’instant j’ai eu un peu peur de la charge de travail que ça impliquait, peur qu’elles se soient monté la tête sur un truc irréalisable, qu’elles soient décues…

Après quelques questions, ça semblait très très clair pour elle. Elle m’a montré le site où elles ont trouvé leurs infos, ça m’a semblé gérable, à revoir aux 12 ans de la plus jeune des 3…

Et puis un moment plus tard à force d’en entendre parler, et de les voir déjà dépenser de l’énergie à trouver un nom, faire leurs petits flyers et un logo, j’ai fouillé et creusé … Et découvert que dès leurs 11 ans, elles pouvaient la créer cette junior asso 🙂 Alors on s’est lancées toutes les 4 …

Quelques rendez vous et péripécies plus tard, le dossier signé des 3 représentantes, des quelques adhérents à été remis à qui de droit. Je vous cache pas que je suis un peu jalouse, elles ont à leur âge des facilité que moi je n’ai pas! assurance et compagnie ultra simple, 15 euros de frais par an et c’est tout… c’est pas juste !!!!

Tout ça pour vous dire: Je vous raconte pas la joie des mes 3 ados quand l’agrément est arrivé ! C’est une 1ere étape dont elles sont très fières, leur 1er gros (énorme?) projet. Elles ont envie de mettre plein de choses en place, mais ça, je vais pas vous les dévoiler, c’est leur partie!

Et puis leur junior asso leur a permis de participer début février au forum éco-parentalité de Nogaro: beaucoup de travail en amont pour faire leurs affiches, pas mal de stress, de très jolies rencontres, elles sont fini leur journée épuisées mai ravies 🙂

Aujourd’hui, je suis fière d’accompagner mes 3 ados. Elles sont persuadées que c’est en touchant les enfants de leur age que les choses vont changer, et elles ont bien raison. Elles sont convaincues qu’elles feront avances les choses , que l’avenir est dans le naturel et la simplicité, le monde va changer (grâce à elles?) ! Elles ont déjà un petit fan-club d’adultes, c’est un bon début. Je vous reparlerai sûrement de tout ça !

logomaxinature

 

 


Infertilité, PMA et don d’ovocyte 1

ok, je me jette à l’eau, ce soir je vous parle d’un sujet qui me tient a cœur. Cet article, ça fait un bon moment que j’y pense, que j’hésite, que je le remet à plus tard…Et puis voilà, c’est tellement important, je vais vous parler d’une étape de ma vie qui est hyper importante pour moi, qui a en grande partie participé à ce que je suis aujourd’hui.

Vous l’avez compris dans le titre, je vais vous parler conception de nos chères petites têtes blondes (ou brunes lol).

Pour la plus part d’entre nous (nous, les femmes), la conception de bébé, c’est tout simplement un moment de plaisir au bon moment du cycle, une graine qui pousse, un test de grossesse positif, et 9 mois plus tard bébé est là.

Mais pour d’autres, beaucoup d’autres femmes, c’est plus compliqué.
Il y a celles pour qui la graine ne prend pas, qui vont passer des mois à espérer, mais ça ne viens toujours pas. Elles vont traverser plein d’étapes, beaucoup d’examen, de la prise de température tous les matins, à l’étude de la glaire, aux prises de sang, hystérosalpingographie, échographies… je vous épargne le reste… pour en arriver un jour à s’entendre dire que leur seule chance d’avoir ce bébé est d’avoir recours au don d’ovocyte.
Il y a bien sur beaucoup d’autres cas d’infertilité et de solutions, mais c’est du don d’ovocyte que je veux parler ce soir.

Dès ma 1ère grossesse, je me souviens d’avoir vu l’affiche qui parlait du don d’ovocyte dans la salle d’attente du service gynécologie de l’hôpital Louis Giorgi d’Orange. Oui mes grandes sont nées dans le Vaucluse! Ça m’a de suite semblé évident, je ferais un jour un don, puisque déjà je donnais mon sang. J’étais bien loin à l’époque des soucis d’infertilité, je passait clairement une grossesse de rêve, mais dans mon entourage assez proche il y avait une petite fille qui a subit des traitements très lourds et risque d’être stérile. J’étais déjà sensibilisée à l’infertilité, j’ai rangé cette idée de don d’ovocyte dans un coin de ma tête et j’ai continué ma vie…

Pour ceux et celles qui connaissent le sujet, vous savez que le don d’ovocyte est hyper réglementé. Il est anonyme, il est fortement recommandé de ne pas en parler à n’importe qui, le cecos ne met jamais en contact les donneuses et les receveuses, d’ailleurs le dossier de la donneuse ne contient pas son nom, juste un code.

Bref, tout ça pour dire:
– oui, j’ai fait un don d’ovocyte, et je dois avouer que j’en suis très fière.
– non, je ne dirais certainement pas quand, ni dans quel cecos (j’ai pas mal bougé ça multiplie les pistes lol)
– par contre, je vais vous en parler, parce que c’est important ce savoir comment ça fonctionne, parce que si chaque femme faisait un don dans sa vie, il y a beaucoup de couples qui deviendraient des familles

Le souvenir de cette affiche m’est revenu après avoir rencontré la copine d’une copine, qui ne pouvait pas avoir d’enfant à cause de sa prémenopause, et commençait un parcours long et pénible en cecos, pour bénéficier d’un don d’ovocyte.
J’ai à ce moment là pris mon 1er rendez vous avec le cecos le plus proche… A savoir qu’il n’y en pas tant que ça, et la distance peut compliquer le parcours. Mais tout est pris en charge: le don est anonyme et non rémunéré en France, mais il est aussi pris en charge à 100% par l’assurance maladie et le cecos vous rembourse tous les faux frais (essence, autoroute, parking…)

J’en profite pour vous donner la liste des cecos.

Pour valider le dossier, il y a 4 rendez vous:

  • généticien: rendez vous très complet, on retrace tout notre arbre génétique, plein de questions très précises, recherche de certaines maladies qui empêcheraient le don… Il y a aussi une prise de sang associé à ce rendez vos, où on vous recherche tout un tas de trucs (pas de nouvelles, bonne nouvelle!)
  • psychologue: c’est simple, il faut être clair avec soit même. Le don est sans compensation, sans retour, vous ne saurez jamais combien de femmes ont reçu vos ovocytes, ni si il y a eu grossesse. Perso, quand je donne mon sang, je ne cherche pas à savoir qui a reçu mon sang. Mes ovocytes, certes contiennent mes gènes, mais sont surtout perdus tous les mois. donc ne m’appartiennent pas vraiment. Je donne simplement ce qui ne sert pasen espérant qu’ils soient plus utiles ailleurs.
  • gynécologue: frottis et compagnie, tout y passe! prise de sang et/ou échos pour vérifier le bon fonctionnement des ovaires, afin de ne pas stimuler inutilement. il ou elle vous explique précisément le déroulement du don
  • entretien avec un anesthésiste comme avant toute intervention

Tous ces rendez vous se passent sur 1 ou 2 jours, en fonction de la distance du cecos de votre domicile. En général ils font en sorte que vous ayez à vous déplacer le moins possible. Et puis ensuite il y a une commission (pas sûre que ça ait lieu dans tous les cecos à ma connaissance).

Le protocole est assez contraignant. Allez un indice quand même sur ma situation à ce moment là: j’avais un plein temps. ok, c’est nul comme indice! En gros, je vous la fait courte, de mémoire:

  • J1: prise de sang pour bilan hormonal le matin + piqure de stimulation le soir
  • j2 à j4: stim le soir
  • J5: prise de sang et écho de contrôle le matin + stim le soir + éventuellement piqure qui empêche d’ovuler trop tôt
  • J6: stim le soir
  • J7 et ensuite: idem J5 et J6, jusqu’à ce qu’il y ait au moins 4 ovocytes qui fassent plus de 16 mm.
  • 36h avant le ponction: arrêt de la stim, piqure de déclenchement

Au fur et à mesure, les échos et prises de sang sont transmises au cecos si ce n’est pas ces examens ne sont pas fait au sein du cecos. Le médecin nous rappelle pour adapter les doses de traitement.

Sincèrement, pendant tous ces rendez vous et jusqu’à la fin, vous êtes traitées comme une reine. Vous êtes une sauveuse de familles, tout le monde est au petit soin pour vous, on vous mâche le travail pour que tout soit facilité

Les piqures?

Trop facile. si si vraiment. si des mamans qui ont fait des stimulation me lisent (la stimulation de don est la même que celle de fiv), elle vous confirmeront (j’espère!): le stylo de puregon ou de gonal, l’aiguille est minuscule, on pique dans le grand du ventre, ça rentre tout seul (perso je pique autour du nombril, dans les 5-6 cm de chaque coté)
Celles d’ovitrelle et je-sais-plus-son-nom font un peu mal, mais rien d’insuportable non plus, vraiment.

La ponction.

vous arrivez incognito, pas de dossier à l’accueil puisque personne ne vous connait! gain de temps de fou.  Oui, tu donnes tes ovocytes, t’es VIP 🙂
certains cecos font des anesthésies générales, d’autres juste une sédation.
Ça se passe en ambulatoire, et il est conseillé d’être accompagnée à la sortie.
Spasfon et doliprane et bi-profenid si nécessaire, + piqure de je ne sais plus quoi pour mettre les ovaires plus rapidement au repos pendant 2 à 5 jours.

Douleurs?

Pour la plus part des femmes, non, pas plus que des douleurs de règles.
Moi je suis différente lol, le don n’est pas compatible avec l’endométriose, c’est plus tard que j’ai fait le lien…J’ai beaucoup souffert le soir et le lendemain, le surlendemain était acceptable, les 4 jours suivants mon ventre était encore lourd et douloureux et très présent, puis plus rien. Bof quoi. Pour être honnête, j’avais envisagé de refaire un don, mais après cette expérience, j’ai repoussé, puis abandonné.

Quelques infos à savoir sur le don d’ovocyte:

  • il y a une limite d’âge: 37 ans (c’est à dire que l’année des 36 ans on peut encore faire le don, mais à 37 c’est trop trad)
  • on peut maintenant donner même si on n’a pas d’enfants (et ça c’est cool, ça augment le nombre potentiel de donneuses)
  • Il faut l’accord du conjoint si il y en a 1 (chose que je trouve inadmissible, chaque femme doit pouvoir faire ce qu’elle veux de sont corps, le conjoint n’est pas maitre des ovocytes de madame)
  • Dan certains cecos, il est possible de parrainer une personne. Je ne sais pas si une donneuse peut parrainer un homme en attente de don de sperme, ou si un donneur peut parrainer une femme… bref, le parrainage permet de faire avancer le couple dans la liste d’attente, et c’est énorme de gagner quelques places. Évidement, la marraine ne donne pas ses ovocytes à la filleule, elle lui donne juste la possibilité d’avancer un peu plus vite.
  • Vous n’aurez pas de perte de salaire, votre employeur doit vous libérer sans que vous n’ayez à poser des congés. C’est la loi qui le dit. Bien evidement dans certains postes c’est un peu plus compliqué, et quand comme moi on séduise d’en parler à son employeur, ca se complique un peu.

Voilà mon article est brut, comme il est venu, sans reprise. Avec mon cœur. Très peu de monde ont eu connaissance de ce don. Parce que quand je donne mon sang je n’informe pas tous mes proches ni mes amis, donc mes ovocytes, idem. Et puis l’anonymat me tenait a cœur, imaginez que truc qui connais machin sache que la femme de untel reçoive son don le jour ou moi je donne? non pas envisageable!
Par contre, je demande à ceux qui lisent cet article et qui savent, de ne rien dire et respecter mon secret. Je tiens à ce que personne ne sache quand et où.
Avec un peu de recul j’ai pris conscience que peu de femmes font ce geste, trop peu de femmes.
Je le redis, si chacune faisait un don, il n’y aurait plus des années d’attente pour les couples en souffrance. Certains se retrouvent a aller payer en Espagne ou Belgique pour recevoir des ovovytes certes payants, mais surtout très rapides. C’est bien dommage…

Je suis ouverte à toute question. N’hésitez pas, ici ou en privé sur l’adresse mail de l’asso (bootliirbi@gmail.com)