mei tai et podeagis


le mei tai de « maman a dit »

 

**** cet article date maintenant de presque 2 ans. le modèle en question n’est plus commercialisé, le nouveau est beaucoup plus évolué et prometteur. Je vous en parle dès que je l’ai suffisamment testé

Cet article vous sera donc utile seulement si vous êtes sur le point d’acheter l’ancien modèle d’occasion, c’est la raison pour laquelle je le laisse publié. Mon avis était plutôt négatif dans l’ensemble et le restera.

Je dois souligner que l’équipe de maman a dit est très pro, prend en compte les remarques (même si à l’époque on m’avait demandé de retirer mon article pas sympa, ce que je peux comprendre!) Ils se sont entourés de pros pour adapter aux mieux leurs modèles, le tissus est maintenant du colimaçon… Je sais déjà en ayant un peu testé que ça ne sera pas mon préféré (parce que par exemple je ne suis pas fan de rembourrage, ce qui reste un goût personnel), mais le produit semble tellement beaucoup mieux que le précédent que j’en suis ravie!****

 

Ce porte bébé est arrivé chez moi de façon un peu particulière… Son tarif le rends très attractif, et sur les forums et les groupes, on lit vraiment tous types d’avis. Alors autant c’est facile de transmettre un avis positif, quand on n’a pas testé soit même mais que tous les avis que l’on rencontre sont élogieux, autant je trouve difficile de partager un avis négatif quand on n’a pas touché le produit en vrai.

Du coup, j’ai contacté la marque, pour savoir si ils avaient des modèles de démo, ou des séries avec défaut à moindre coût, histoire de juste tester leur mei tai. J’ai fait part de mes doutes concernant leur produit, les commentaires négatifs que je lisait un peu partout… Maman a dit m’a très vite répondu que l’asso allait recevoir un mei tai, offert.

Là, je me dit, quand même, une réponse aussi rapide, et on m’offre un produit, ils sont très surs d’eux chez maman a dit, ça doit pas être si terribe quand même! Voilà, en décembre le mei tai de maman a dit est arrivé dans la porte bébé thèque, on l’a testé avec Tifaine et Louis, mon petit neveux. Donc une 2 ans/11,5 kg et un 11 mois/8Kg et quelques …voici venu le temps de faire l’article promis, et comme à mon habitude, je dis les choses comme je les ressent 😉

Ses caractéristiques (issues directement du site)

* 95% coton biologique oeko-tex standard 100 ( tissus noir)

* 5% coton hypoallergénique( tissus motifs)

* Lanières (triple épaisseur de ouate) , ceinture et assise rembourrées pour plus de confort

* Lavage 30°

Notice fournie et sac de rangement

Fabriqué en France

Description du produit faite par la marque

Inspiré de la culture Asiatique, le porte bébé Mei-Tai, aussi appelé Chinois, permet un portage de la naissance jusqu’ à  15 kgs . Grâce à sa ceinture et ses deux lanières, porter votre bébé sera simple. Il s’adaptera parfaitement à votre morphologie et à celle de votre enfant. Réversible, il possède une face avec coloris et une face unie noire. Souple, il est facile à transporter en balade, vacances ou chez soi lorsque bébé en a besoin…

La position droite « Recroquevillé » de la naissance jusqu’à 3 mois. A partir de 3 mois, la position « Grenouille », jambes écartées qui est une position ergonomique pour votre enfant, c’est pour cela qu’il est conseillé par les pédiatres et les ostéopathes.

Il permet un portage dorsal, ventral et sur la hanche de 3 mois à 15 kgs.

Mes doutes …

Reprenons un peu les caractéristiques et la description, ensuite on verra le test en conditions réelles.

Ses caractéristiques me laissent un peu sceptique, je trouve ça flou en fait. Le tissus noir est en coton bio oeko-tex standard 100, ok, mais alors le tissus à motif lui, il est juste hypoallergenique? bof bof, ça manque de clarté je trouve, petite impression qu’on essaie de noyer le poisson.

Concernant la description, je suis très étonnée de lire « position droite recroquevillée », positions qui n’est absolument pas recommandée, de la naissance jusqu’ 3 mois. Je m’explique: dans cette position (si vous ne la visualisez pas, c’est pas grave, de toute façon c’est pas à retenir!), bébé se retrouve en appui sur ses pieds, et le réflexe du nourrisson qui sent quelques chose en contact est d’appuyer avec ses pieds, la positions n’est donc pas gardée bien longtemps. De plus, si bébé choisi de rester dans cette position, il se retrouve a avoir tout son poids reposant sur ses pieds, c’est trop lourd pour un nourrisson.

Ensuite, la « position grenouille » ne peut pas commencer des 3 mois, le tablier est beaucoup trop large pour y accueillir un bébé de 3 mois. Ce modèle n’est pas evolutif, donc pas avant 5-6 mois à mon goût.

Et puis autre détail, rien sur l’homologation, moi ca me pose problème quand même….

Passons à mon test en conditions réelles!

A l’arrivée du joujou, belle surprise, le modèle est très joli. En plus, livré dans un sac très sobre, c’est super pratique, c’est un détail auquel tous les fabricants ne pensent pas. Tifaine a bien repéré que maman avait reçu un joujou, admire la chose avec attention et le trouve très chouette aussi. Moi qui aime bien le confort de l’écharpe et ses nombreux réglages et finitions, bon ben là les finitions seront on ne peu plus simples, vu les épaisseurs de tissus et le rembourrage un peu partout.

On a reçu celui ci:

Motif sympa, enfantin mais pas cul-cul,ça me plait bien.

Bien évidement, on a vite essayé, au dos parce que c’était le soir, et que j’avais besoin de mes main pour le repas. Et puis de toute façon, à son âge, on porte de moins en moins souvent devant. Comme je m’en doutais, l’installation manque à mon goût de réglages et finitions. J’aime bien les finitions poitrine, mais là c’est impossible à cause de l’épaisseur des bretelles. Ceci dit, pour un parent novice, du coup il n’y a pas de questions à se poser. Ceinture en place, tablier remonté sur le dos de bébé, il suffit de revenir nouer sous les fesses de bébé, ou croiser sous ses fesses ou nouer de l’autre coté. Vous m’avez saisie là?  en gros avec le maman a dit, on se contente du B-A-BA du mei tai.

Coté confort, on n’y serait pas restée 2h. rapidement j’ai eu mal dans le haut du dos, et de toute façon Tifaine ne semblait pas apprécier. La demi heure aura été suffisante pour mériter des massages de mon chéri 😉

Les quelques tests suivants avec Tifaine ont confirmé la première impression, c’est clairement pas le style de mei tai qui correspond a mes habitudes de portage.

Et puis pendant les vacances, on a vu petit Louis, 11 mois, petit chou porté jusqu’ici en écharpe par sa maman. Évidement, tata n’a pas résisté au plaisir de tester le maman a dit, bonne excuse pour se chooter encore un peu plus aux odeurs de bébé 🙂 Bien sur, ça a été l’occasion de tenter le portage ventre, histoire de ne pas inquiéter un petit bonhomme par un mix « d’habitude c’est maman qui me porte et en plus c’est quoi ce truc inconnu, on fait pas comme ça nous ! »

Bref, avec un petit chou, c’est bien plus confortable. Moi je suis fan de pans déployables et de réglages sur mesure, mais du fait de son petit poids, on ressent beaucoup moins ce besoin de sur mesure. Ca reste tout a fait correct pour le coup!

L’avis de la monitrice

Bon, on va pas se mentir, perso je suis pas fan. Mais le prix (42€) est super alléchant, c’est un gros atout!

Je pense que c’est un modèle qui conviens en effet très bien pour les porteurs débutant, qui n’ont pas encore vu tout ce qui existe en matière de portage. Sa simplicité d’utilisation le rends pratique sans nécessiter d’aide, c’est pas négligeable. Les parents d’un bébé de petit gabarit s’en serviront certainement un moment, avant de passer à un gabarit bambin.

Par contre, je trouve que  la description du site n’est pas digne d’un moyen de portage qu’on vends pour être physio, les photos ne mette même pas le modèle en valeur. Toute maman un peu renseignée sur la physionomie du bébé et ses besoins naturels en matière de portage se rendra compte qu’il y a moyen de faire mieux. Je vous épargne les images en question, parce que j’ai envie de croire que maman a dit fera un effort après mon article 😉 (et que du coup je mettrais à jour cette partie de l’article!)

Et puis ces doutes sur l’homologation et la qualité du tissus me dérangent aussi…

En bref

Un mei tai qui correspond à l’utilisation d’un parent novice, le petit prix étant justifié par ses caractéristiques. Il n’y a pas de mise en danger du bébé tant qu’il est utilisé à partir de 5-6 mois, et non comme préconisé par le fabriquant.

 

 


Mid tai de ling ling d’amour

LE mid Taï de Ling Ling d’amour 🙂  lingling-logo.png

Déjà utilisatrice du Maxi taï (en plus de ma belle écharpe rose), convaincue par la marque française ling ling d’amour, et revendeuse LLA pour les mamans vues en atelier, je me devais de tester le mid taï dès sa sortie.

pour bien commencer, faisons connaissance avec ses caractéristiques:

Le mid taï est taille unique, il conviens aux bébés de 4 mois à 3 ans environ. Il est réglable en largeur et en hauteur, ses bretelles sont déployables, et la ceinture est à nouer (donc sans clip), la précision est donc là à tous les niveaux pour ajuster au plus précis en fonction de vos besoins.

La ceinture est très légerement rembourrées, et la tétière aussi.

mon avis de monitrice

Dans le colis se battaient du terracotta, du emeraude, du sesame, du peach, du mocha et du rainbow ! Ok, vous m’avez démasquée, il n’y avait pas que du mid taï dans ce colis, mais sincèrement toutes ces couleurs, de la plus sobre à la plus éclatante, sont vraiment très chouettes … un sunshine est aussi passé entre mes mains dans la même semaine, des pures merveilles! Bon, redescendons sur terre, tout n’était pas pour moi !

coté tissage, aucune surprise je retrouve avec plaisir la douceur des ling ling que j’aime tant. Le modèle est très proche de mon maxi taï, juste plus petit en somme.

Le réglage de la hauteur du tablier est tout ce qu’il y a de plus simple. Par contre pour ce qui est de l’assise, c’est un peu plus compliqué, je sais déjà que ca va être assez pénible pendant les ateliers (bon on devrait s’en remettre hein, no panic !). D’un autre coté, la sécurité est bien là, rien a redire …

Bon pour installer ma 20 mois, pas besoin de beaucoup de réglages, et la demoiselle voyant maman ouvrir un nouveau colis est déjà prête à grimper (oui, elle escalade maman maintenant pour s’installer !), c’est donc vite fait!

Op,c’est parti pour un dos, finitions bretelles, ce qu’on pratique le plus en maxi taï en fait. On retrouve nos repères sans difficultés, mini n’est pas du tout déroutée. S’en suivent un test devant, puis une balade à chantemur, puis une soirée fête de la musique.

Ca a beau être en théorie la même chose que le maxi taï, je nous trouve mieux installées. Le tablier du maxi est acceptable pour le gabarit de ma mini, mais loin d’être optimal. Le mid nous conviens mieux, c’est une certitude. Tout au long de la soirée on a varié les positions, dos en finitions bretelles, dos en croisé poitrine puis nouage ventre, portage ventre… toujours en déployant bien les bretelles sous les fesses.

On est fan ! point c’est tout 🙂

pour résumer

on aime :

– ses bretelles déployables

– son format adapté aux plus petits

– son réglage simple

– son (tout) petit prix (parce que franchement, 60 € je trouve ça abordable)

– ses jolies couleurs

– la longueur des pans qui conviennent à tous les gabarits

– son coté doudou

– les nombreuses possibilité de finitions qui du coup permettent à tous de s’y retrouver (les fines, les plus rondes, les poitrines allaitantes sensibles, les bidons ronds, les petites robes d’été….)

on aime moins :

– euhhhhh ben on aimerai bien tous les avoir, mais l’asso n’est pas assez riche !

– peut être une capuche serait la bienvenue pour soutenir une petite tête qui s’endors,mais à ce prix on fait sans 🙂

mémo

Je peux vous parrainer, vous le vendre, vous le louer…contacter moi !

 


Maxi tai de ling ling d’amour

logo.jpg

Le maxi Taï de ling ling d’amour…>

Il est sorti il y a à peu près un an si ma mémoire est bonne, et il a fait un carton !

Perso, ma mini était bien trop petite, je regardais les photos des mamans avec envie en me disant « vivement qu’elle grandisse que je puisse le tester aussi ! »

Du coup, ça a été un de mes premiers achats après ma formation de monitrice, bien que mini n’ait que 15 mois, ca servirait assurément pour les ateliers (la fille qui essaie de justifier un achat compulsif mdr)

Les caractéristiques

Le maxi taï est un format toddler en sergé croisé, pour bambins de 2 à 5 ans environ , soit de 9 à 20 kg.

Comme son petit frère le mid taï, il est légèrement rembourré au niveau de la ceinture, les bretelles sont déployables, les pans sont assez long pour s’adapter à toute morphologie./p>

dimensions-maxitai.jpg

Le mien est eucalyptus, je suis fan ! oui ok, comme de tous les coloris chez ling ling J

Mon avis de monitrice (et d’utilisatrice intensive !)

L’unique mei taï que j’avais avant, c’était le bébé souleil à bretelles rembourrées, avec tissus ancienne génération : rien à voir !

Alors pour précision, j’ai bien sûr commencé à l’utiliser avant les 2 ans de mini (qu’elle n’a pas encore d’ailleurs), c’est-à-dire un peu avant ses 18 mois, environ 11kg. Et oui j’ai pas su attendre, et puis pour savoir ce qu’on propose aux parents, il faut avoir testé !

Le tablier est certes trop grand (il est immense ce tablier comparé à ce que j’ai pu utiliser auparavant), mais le fait que ça soit en sergé croisé rend le modèle très souple, et le portage en maxi taï est déjà super agréable.

Pour être honnête, je l’ai énormément utilisé malgré que mini ne « remplisse pas les conditions du cahier des charges ».

Les bretelles non rembourrées et déployables permettent de l’installer vraiment au plus précis, finition sac à dos, nouage ceinture, croisé poitrine… le choix est vaste en fonction de vos préférences de portage et votre gabarit, tout est possible !

Je l’ai ensuite testé avec ma petite nièce de 5 ans (mini pouce de 14kg !), et là j’ai pu constater que en effet, il est loin d’être optimal avec ma mini.

Le confort est bien là, ma petite nièce a testé des préformés et le maxi taï, elle a une nette préférence pour le maxi taï. Sa maman non porteuse a été bluffée par le confort d’ailleurs !

A l’usage, je constate que le poids est mieux réparti en croisant les bretelles devant comparé au sac à dos quand je porte un grand, mais chacun(e) a ses préférences.

J’avoue l’avoir fait tester à des mamans de bébés de 1 an (des grands un an pour le coup) en atelier. En sachant très bien que le modèle n’est pas adapté à un bout de chou de cette taille, le but étant de leur faire gouter au mei tai version déployable sans boucle. Et bien elles ont adhéré, sans aucune hésitation, les petits s’y sont trouvés très très bien (au point de râler quand maman choisi de retirer le maxi taï) et en ont redemandé 🙂 Pourtant très loin d’être optimal à leur âge, c’est vous dire le confort !

Ces mamans ont donc évidement sauté sur le petit frère mid taï à sa sortie:-)

Pour conclure

Un modèle qui restera longtemps dans ma porte « bambin » théque, ça a été la panique quand une maman a souhaité le louer !

Mémo

Le site internet: http://www.linglingsling.com/c-maxitai-portebebe.html

Pour acheter: http://www.echarpe-portebebe-linglingdamour.fr/33-maxi-tai

la page facebook: https://www.facebook.com/linglingdamour?fref=ts

Vous pouvez aussi l’acheter auprès de l’association, et ainsi gagner un bon de réduction sur votre prochain atelier, ou même le louer


Bébé Souleil

Le mei tai de chez bébé souleil

Mon choix de maman:

Mon bébé souleil est mon tout premier mei tai.

Acheté à l’époque d’occasion sur un gros coup de cœur, j’ai adoré le style, les motifs, sa couleur…

A l’époque, je cherchais désespérément quelque chose pour installer rapidement Tifaine dans le dos, la retirer aussi vite en cas de vomis (et oui les joies du bébé rgo grrr), et surtout qui soit léger pour l’été à venir. Ce mei tai tombait à pic, il était beau, original, le pied.

A réception, 1er crach test dans les rayons de leroy merlin pour choisir la future cuisine, seule avec mini et ma 6 ans, sortie qui a duré au moins 2h. Demoiselle portée uniquement devant pour un 1er essai je suis restée plutôt raisonnable, surtout que c’était ma grande qui avait l’habitude de me seconder pour le dos, moins confiance en ma deuz, et puis bon, sortie en public, grand magasin, vomis envisageables…brefs restons raisonnable, portage devant c’est déjà bien !

Retour à la maison en mode méga blasée, le truc insupportable, mal au dos d’enfer, les bretelles croisées sous ses fesses font mal aux côtes, la demoiselle n’a pas du tout aimé puisque maman n’etait pas bien…bref, la cata, elle a fini dans mes bras tellement j’en pouvais plus 🙁

Infos prises sur forums et groupes fb, je n’étais pas douée, je nouais les pans en passant contre moi sans passer dans le creux de ses genoux. Façon de porter en mei tai qui conviens à certaines mamans, mais à priori ma morphologie ne me le permet pas… Du coup forcément c’était pas confortable. J’ai mieux compris tout ça bien plus tard grâce à Emmanuelle 😉

Essai suivant le lendemain (bah oui on se laisse pas démonter par un échec nous!), ouf, le pied, que du bonheur, même une sieste pour l’ocaz, ça y est le mei tai est notre ami pour les mois à venir 🙂 S’en sont suivis de bons et heureux moments de portage devant, dos, et hanche en toutes conditions, et une petite demoiselle qui savoure ces bons moments de partage!

Ses caractéristiques maintenant (infos issues du site du fabriquant)

Le Mei Tai est le porte bébé traditionnel chinois. Il permet de porter un bébé dès la naissance (3.5kg) et jusqu’à 3 ans ou plus (poids maximal 18kg), devant, sur la hanche ou dans le dos.

  • Il est très simple à utiliser, sans nouages complexes à apprendre. Il est très confortable avec ses bretelles larges et rembourrées.
  • La coupe spéciale de l’assise assure le confort des petits bébés : ses côtés sont échancrés pour laisser passer les petites jambes, et sa forme légèrement en creux permet au bébé de s’installer avec le dos bien arrondi, en position physiologique.
  • Très polyvalent, il accompagnera votre enfant jusqu’à ses 3 ans environ, de simples astuces de nouages permettent d’adapter le portage à l’âge de l’enfant.
  • Idéal pour le portage dans le dos : votre bébé peut être placé bien haut et voir par-dessus votre épaule. Très pratique, un repose tête, réglable facilement par deux liens, permet de soutenir la tête de l’enfant quand il dort.
  • Pour faciliter le dénouage, les extrémités des bretelles et de la ceinture sont différenciées.
  • Le mei tai est livré avec une notice complète et illustrée.

Fait avec beaucoup de soin en toile souple et épaisse 100% coton labellisé OKO TEXT, lavage en machine 30°. Taille unique. Conforme aux exigences de sécurité.

Mon avis de monitrice

J’ai maintenant 2 modèles de chez bébé souleil, le violet et le cashmere gris, et surtout du recul sur ce type de portage.

Mon 1er était à bretelles rembourrées, le second non rembourrées (et j’ai même le mini 2éme pour les poupons de mes filles). J’avais lu que le tissus avait changé, et en effet, le second est très différent, bien que les 2 me conviennent. Ils sont en toile souple et épaisse comme précisé sur le site, rien à voir avec le sergé croisé de ling ling ou coté cœur que j’aime tant, mais très agréable quand même.

C’est un portage bien différent, loin du confort du sergé croisé qui peut se rapprocher du réglage d’une écharpe, mais malgré tout très chouette, bien plus rapide à installer. Et oui, pas de bretelles déplorables, juste un nœud sous les fesses et hop c’est parti. La ceinture est à nouer mais est quand même assez courte, donc pas de fantaisie possible, on noue à la taille et c’est tout. Les bretelles (rembourrées ou non) sont assez longues, mais pareil, pas franchement de fantaisies possibles. La version rembourrée ne permet pas de finition poitrine, et la version simple est de toute façon assez épaisse, la finition poitrine n’est pas confortable à mon goût. Perso je noue toujours devant avec celui-ci, donc sous ses fesses quand ma puce est portée devant, et je croise en dessus dessous quand elle est dans mon dos.

C’est mon portage simple et rapide, celui qu’on sort quand on a envie de sortir de l’ordinaire, ou d’assortir à certaines fringues 🙂 oui ok, c’est un luxe que je peux me permettre, vive le statut de monitrice!

Mon bémol concernant le portage de nourrissons, comme précisé dans les caractéristiques du fabricant. Ok, sa forme légèrement en creux, c’est très chouette pour favoriser le petit dos arrondi. De là à y installer un nourrisson: non, il ne faut pas exagérer. Le site vous montre des photos de tout petit installé les pieds dans le mei tai, et là je dis non non non ! Pas du tout physio, pas confortable non plus. Le tablier est trop large pour respecter l’écartement naturel du bassin d’un tout petit, et l’installer en assis à l’intérieur du tablier, c’est lui permettre de prendre appui sur le tablier, hors de question!

Mon conseil si vous souhaitez l’utiliser un peu avant que bébé sache attraper ses pieds tout seul (quand je dis un peu avant, c’est pas un nourrisson, ou vers 2 mois, c’est plutôt un bébé déjà bien éveillé avec une jolie ouverture de bassin, vers 4-5 mois, qui est proche d’atteindre la largeur du tablier): réduisez la largeur du tablier de façon artisanale, avec un bout de ficelle de cuisine par exemple. Pour la hauteur, rien de plus simple, il suffit de faire faire un tour ou 2 sur elle-même à la ceinture. Si bébé est trop enfoui dans le tablier, vous pouvez aussi passer les bretelles sous vos bras et revenir sur vos épaules en ayant croisé dans votre dos, puis nouage sous les fesses.

Pour résumer

les +:

– très beau, finitions de qualité

– simple et rapide à utiliser

– son prix, 79€ pour le modèle le plus simple, un budget qui commence à être conséquent pour certaines bourses et pas les temps qui courent, tout a fait justifier vu le travail fourni. Ca devient abordable d’occasion du coup.

les -:

– ceinture très courte à mon goût, des mamans en atelier sont vraiment juste pour nouer la ceinture, et pourtant faisant des tailles plutôt courantes (42-44)

– utilisable seulement quand bébé a atteint l’ouverture de bassin nécessaire (c’est à dire 5-6 mois), contrairement à ce qui est inscrit sur le site. Ce qui en soi n’est pas un défaut, mais une maman mal informée pourrait se méprendre.

Pour conclure

Un produit que j’aime beaucoup, même il n’est pas adapté à toutes les morphologies, ce qui est bien regrettable.

Le lien du site: http://bebesouleil.fr/fr/

La page facebook: https://www.facebook.com/BebeSouleil?ref=ts&fref=ts

Bébé souleil propose aussi des bébé tubes, des bonnets style « la petite maison dans la prairie », des mini mei tai pour poupons.


le CCtaï

logo_cc.jpg
Le cctai de côté cœur, la marque bonheur…

Il y a long à dire, j’espère que vous avez du temps devant vous !

Pour commencer, petit rappel sur la marque

Côté cœur, c’est la marque de mon sling fétiche. C’est-à-dire celui que j’ai mis de temps à dénicher, que je voulais absolument pour le baptême de ma mini l’été dernier. Mes critères de l’époque : sobre, écru, très leger.

A force de fouiller sur les divers groupes et forum, je suis tombée (rassurez-vous ça fait pas mal !) sur coté cœur, « petite » marque française que malheureusement peu de maman m’ont conseillée, certainement pas assez connue. Mais ces mamans ont fait tellement d’éloges, différent de ce que j’avais pu lire des autres marques, que ça a attiré mon attention.

Bon vous pouvez lire mon article sur le sling ici si vous avez encore un peu plus de temps (mais attention, le risque est de passer commande après lecture)

Revenons-en à la marque. Derrière côté cœur se cache Karine, Maman de 4 enfants, installée en bourgogne. Ses écharpes sont tissées et fabriquées en France. Chaque pièce est unique, sur mesure, chacune sera donc totalement unique et rien qu’à vous, vous et bébé. Elle est aussi accompagnante au portage et à la parentalité.

L’avis de la maman porteuse (et mini pouce de 22 mois)

Dès réception, l’enfant en moi qui découvre les cadeaux au pied du sapin a ressurgi.

Bah oui, j’en ai même rêvé !

Ouverture du colis….. sous les 6 yeux impatients de ma tribu… tadaaaam aussi beau que sur les nombreuses photos de Karine, et en même temps aucune surprise de ce côté-là.

Je retrouve avec plaisir le tissus de mon sling que j’aime tant, et la petite touche agréable de lavande que je ne trouve que là, le joli colis très soigné qu’on ne trouve que chez coté cœur (ou chez le père noel !)

Et puis une petite surprise, le 1er modèle avec protège épaules

Hop, ma mini au milieu de son repas sort bien vite de sa chaise pour me rejoindre : « dos maman !!! »

1ere installation au feeling, devant pour encore plus de contact, simple, rapide, le pied. 1ere impression, la ceinture est bien longue, les bretelles immenses. A coup sûr il est adapté à toutes les morpho, pas comme mon mei tai bébé souleil. Mini n’a pas des mensurations hors norme, mais il me semble vraiment bien adapté aux grands parce que les bretelles déployées soutiennent très bien. Bon c’est bien sympa tout ça, mais il faut finir le repas ! sauf que mini refuse de descendre « beauuuuu maman ! »

2eme essai à la dune du pyla (oui, tant qu’a faire !). Pour commencer, une finition poitrine vite fait bien fait pour descendre la dune. Bon certainement trop vite fait, parce que mini glissait un peu quand même. Pas non plus au point d’être désagréable, mais pas envie de refaire mon nouage alors je fini comme ça. Après la baignade, crash test en remontée de la dune. Ok ok, elle pas bien dans sa tête ! pour le coup, installation minutieuse de l’affaire, parce que là on va pas rigoler. La demoiselle n’a pas bougé d’un pouce, a profité au maximum de la vue, a soutenu sa maman au mieux dans la (très) difficile épreuve qu’est la montée. Du point de vue portage, un vrai bonheur ! je vous passe les détails de la montée.

Le même jour un peu plus tard, la demoiselle s’est endormie dans son beau sassi (le joli siège auto tout neuf dont elle est très très fière !). Chéri veux me montrer le lac de Cazaux, je tente donc une installation tout en douceur face à moi. Et là, le miracle, mini qui habituellement se réveille systématiquement quand on la sort du siège auto, n’a pas bronché, s’est laisser installer, et a paisiblement continué à dormir pendant 45 min. Le rêve !

Depuis, ben on se la pette en CCtai dès qu’on quitte la maison, et il sort à chaque atelier, c’est inévitable.

Les caractéristiques du CCTai

Le CCtai, c’est le tout dernier né J (par CCtai, comprenez « côté cœur tai »)

Perso, je suis tombée sous le charme, rien de bien étonnant ; étant donné mon addiction à mon sling.

–         Des bretelles déployables et bien longues

–          Une ceinture confortable et très longues

–          Les protèges épaules, avec finition minky à petits cœurs, toujours le soucis du détail

–          Les jolies coutures de 2 couleurs différentes

–          Un tablier réglable en largeur, utilisable vraiment dès la naissance tellement il deviens tout petit

–          Un mei tai double face, un motif différent sur chaque côté, pour l’assortir au grès de vos envies

–          Une capuche « repliable » avec attaches sur les bretelles

–          Le confort du tissage de côté cœur

L’avis de la monitrice

Ok je vais essayer de rester neutre malgré mon addiction à côté cœur

C’est clairement le mei tai le plus polyvalent que j’ai testé, parce que réellement utilisable dès la naissance, et jusqu’à bambin. Je le testerai d’ailleurs avec mon petit cobaye de 5 ans/14 kg pour vous faire quelques photos, je n’ai aucun doute sur la qualité du portage avec ce gabarit

Le confort est là, la polyvalence aussi vous pourrez l’utiliser autant avec votre nourrisson qu’avec le grand. La beauté du produit, c’est juste une tuerie, et en plus vous pourrez personnaliser, choisir selon vos goûts.

Les bretelles deployables sont idéales pour ajuster au mieux vos réglages.

Côté budget, les 135peuvent représenter un budget, j’en suis consciente.

Mais réellement, il les vaut quand on prend en compte la durée d’utilisation, et la qualité du travail fourni. Il ne faut pas oublier que c’est un article unique à chaque fois, fait avec amour.

A coup sur vous serez remarqué (ée, és) dans la rue en portant avec un cctai, on se retournera sur vous.

Pour le commander: c’est uniquement sur commande pour le moment, par ici

DSC_0268.JPG DSC_0066.JPG DSC_0246.JPG