fempo


le shorty périodique Fempo

Je sais pas si vous vous souvenez, l’hiver dernier, j’ai eu la chance de tester la culotte thinx, et j’ai été réellement bluffée !

j’avais creusé un peu le sujet, et découvert que en France, il y avait Empo, jeune marque créée par Fanny et Claudette, qui terminait sa phase de test… Alors autant dire que je surveillais l’avancée du chantier du coin de l’œil!

Quelle jolie surprise quand Fanny m’a contactée en juin pour me proposer de tester leur shorty! Depuis, elles ont grandi, sorti un second modèle, empo est devenu fempo … Imaginez bien que j’étais super ravie de ce nouveau test, moi qui apprécie particulièrement les produits locaux et les petites entreprises qui se démarquent…

 

Composition

L’intérieur de la culotte FEMPO est composé de 3 couches de tissus.
La première couche est en 100% coton (en contact avec la peau et les muqueuses). Elle est aspirante : elle permet au sang de ne pas rester en contact avec la peau, ce qui évite toute sensation d’humidité.
La deuxième couche en bambou est absorbante : le sang est donc bien gardé à l’intérieur de la culotte. On a choisi le bambou pour ses propriétés naturelles anti-bactériennes et anti-odeurs.
La troisième couche de tissu est une membrane imperméable et respirante. Elle retient le sang et surtout, elle empêche les fuites.

 

 


Maintien

Le shorty est bien arrivé, et il est plutôt joli.
La coupe est simple et sobre, très bien taillée. C’est confortable, ajusté: impeccable! C’est discret, pas épais du tout, aussi agréable que les shortys habituels.

 

l’entretien

Je vais le préparer comme une couche lavable, c’est à dire le faire tremper une nuit dans l’eau froide, pour préparer l’absorption.
Ensuite, quand on l’a porté, rien de plus simple, il suffit de rincer à l’eau froide, puis lavage à 30 degrés. C’est tout !
Si besoin, je peux utiliser du savon de fiel pour retirer les taches, mais sur du noir, pas sur que je les trouve ces taches !

 

pour ce qui est de l’absorption, il faudra attendre un peu !
En attendant, Margaux vous donne son avis sur son blog le cul dans l’herbe.

Vous pouvez aussi consulter le faq de fempo sur leur site (cliquez sur les liens en rose!)


la culotte périodique Thinx

Je vous en avais un peu parlé pendant la semaine européenne de réduction des déchets, aujourd’hui je vous parle en détails de la culotte périodique Thinx, la culotte pour les règles.

Moi qui suis une adepte de la cup couplée à un protège slip lavable depuis 5 ans, la culotte thinx m’a fait de l’œil depuis que je l’ai découverte il y a un peu plus d’un an. Et puis cette année, j’ai décidé de sauter le pas, et de tester, enfin!

Ma culotte est arrivée début novembre, j’ai donc eu l’occasion de tester, je peux maintenant vous en parler… A la réception, j’avoue avoir été super intriguée par sa finesse: elle est quasi aussi fine qu’une culotte normale. Rien a voir avec les plus fins de mes protège slip lavable, ni même avec les jetables d’ailleurs. J’ai choisi le modèle coton brief, recommandée pour remplacer 2 tampons.

Maintien

Déjà, rien qu’à porter, elle est super confortable. Le maintien est parfait, elle tiens très bien. Certes c’est moins sexy que de la lingerie fine, mais dans cette période où notre corps est malmené qui a envie d’être ultra sexy? pas moi en tout cas, et là clairement je suis en confiance. Elle est parfaitement ajustée, c’est parfait!
Comparé à une serviette hygiénique lavable, même si ça tiens très bien avec 2 pressions, ça bouge quand même toujours un peu. Là, rien, c’est en place et c’est tout… le rêve!

absorption

Bon j’ai pas tenté sur une journée intense, mes cycles sont un peu particuliers ces temps ci. Mais j’ai été réellement bluffée par l’absorption de ce petit bout de tissus! Aucun soucis, pas de débordement, confiance aveuglée et super à l’aise.
Le plus étonnant est l’effet au sec, aucune sensation d’humidité. La culotte redeviens très vite sèche, je me suis à chaque fois sentie aussi à l’aise toute la journée que dans ma lingerie habituelle.

temps de séchage

Le 1er soir, J’avais trop envie de la porter encore le lendemain! alors hop, rinçage à l’eau froide, lavage à la main avec mon savon préféré, et je l’ai mise à sécher devant le radiateur de la salle de bain en espérant la trouver parfaite au petit matin…
Déception: elle était encore humide après environ 8h 🙁
Ceci dit, c’est assez normal ma fois. Comme pour les couches lavables, plus c’est absorbant, plus c’est long à sécher …

entretien

les conseils de la marque sont ceux que j’appliquais déjà pour mes serviettes et protèges slips lavables.
– rinçage à l’eau froide,
détachage plus profond au savon de fiel si nécessaire,
– trempage dans l’eau tiède pour la laisser dégorger,
– lavage proprement dit à l’eau chaude, à la main, ou à la machine.

ni adoucissant, ni javel, même lessives que pour les couches bien entendu!

achat

Les thinx, c’est uniquement sur leur site, aux Etats Unis. Il n’y a aucun revendeurs…
https://www.shethinx.com/
Le tarif reste abordable, même si bien plus cher que des protections jetables. la mienne coûtait environ 30€ de mémoire, ça reste raisonnable comparé à de la lingerie. et ça ne sert qu’1 fois par mois….

Je découvre que thinx a mis en place un parrainage, qui vous permet d’économiser 8.80€, il vous suffit de cliquer sur ce lien.

En France, Il y a la marque Fempo, je ne peux donc pas me permettre de juger (un article arrive à leur sujet, mais chut ça reste entre nous 😉  )

en bref

Vous l’aurez compris, je suis ravie de ma culotte périodique! bluffée même. Clairement, pour moi c’est indispensable pour une jeune fille qui débute avec ses règles, rien que le jour où elle sait que ça risque de débarquer, c’est hyper rassurant de la porter, au cas où.
Je vais quand même continuer avec ma cup, mais du coup, elle sera sûrement mon atout nuit, pour ne par porter ma cup h24 pendant 3-4 jours.